Aiguillettes des Houches ( Boucle )

Résumé

Jolie balade au départ du Parc de Merlet ( avant-dernier parking ) – monter au refuge de Bellachat ( 2h35 – on peut se restaurer au refuge s’il faut ) puis magnifiques pelouses de Carlaveyron ( 0h55… mais prenez votre temps pour en profiter du calme et de la beauté des lieux ) – nous vous conseillons de faire votre picnic là plutôt qu’au-dessus du refuge, la vue sera aussi belle et vous serez peinard. On rejoint ensuite l’aiguillette des Houches. De là vous pouvez descendre directement sur les chalets de Chailloux, mais nous vous conseillons plus l’arrête de la ? vachette / l’alpette ? en direction de Pierre Blanche – ça allonge la balade de 0h45 mais vous serez plus ou moins seul au monde à nouveau. À Pierre Blanche, bifurquer totalement à gauche, en prenant un chemin à flanc de pente en direction des chalets de Chailloux puis descendre par le chemin d’abord, puis le sentier ensuite au parking du parc de Merlet ( attention ne pas rater l’embranchement : bien regarder toutes les pancartes ) – compter 5h30 / 6h00 à un rythme normal – 1000m de dénivelé

Points d’attentions :

carlaveyron – cheminement limpide par beau temps mais probablement plus problématique quand ça se gate = il y a beaucoup de cairns pour se repérer …c’est plus ça que le chemin lui-même qui indique où l’on va.

montée à Bellachat et refuge de bellachat : les sujets sensibles au vertige pourraient être impressionnés par 2 passages à la montée – globalement on surplombe de 1000m la vallée de Chamonix. Aucune vraie difficulté mais il faut éviter d’avoir le pied qui flanche pile à ce moment là 😉 – et évidemment si humide ou neigeux, il faudra redoubler de vigilance.

Remarques :

montée à Bellachat : Entre la pente du sentier et le fait que vous sortez de la fraicheur du bois pour vous retrouver en plein soleil, le dernier tiers de la montée nous a semblé « rude »

Carlaveyron : nous avons fait la balade mi-août – encore beaucoup de fleurs mais plus beaucoup d’eau dans les lacs ou plus exactement beaucoup de « roseaux » rendant les premiers lacs moins sympas.

descente : 1h30 depuis Pierre Blanche, que nous avons fait en 1h10 mais ça nous a paru 4h00 au moins 😉

Randonneurs

Lise, Valentine, Anaïs et Nicolas

Laisser un commentaire